Parcours

 

J'ai toujours aimé dessiner. Gamine, les marges de mes cours étaient peuplées de bestioles bizarres, de chevaux au galop et de personnages féeriques. Étant bonne élève, on ne me faisait pas trop de remarques, du moment que je m'abstenais d'en couvrir mes contrôles…

 

 

J'ai donc passé mon Bac Lettres & Arts, avant d'entrer à l'École Nationale Supérieure des Arts Appliqués & des Métiers d'Art (ENSAAMA) à Paris où j'ai décroché un BTS d'expression visuelle. En 1992, la pub me tendait les bras, mais je les trouvais bien féroces, avides de disponibilité et peu portés sur le dessin. Tant et si bien qu'après 5 ans de ce régime, j'avais beaucoup gagné en infographie et bien peu pratiqué le crayon.

 

En 1996, Je profitais de mes vacances pour entamer une salutaire cure de croquis intensifs.
Mes victimes ? La troupe d'animations médiévales de Carcassonne. En à peine une semaine, je fis une centaine de croquis. Je repris le dessin académique, et me lançais dans la réalisation de bestioles bizarres en figurine, fruits de l’union étrange de carpes et de lapins...

 

Trois ans plus tard, j'avais quitté la pub, et sur les encouragements de mes amis, je commençais à prospecter sérieusement le domaine de l'édition. Je ne connaissais alors le jeu de rôle que de très loin (j'avais probablement dû “emprunter”à mon frère un Casus qui traînait là par hasard).Un carton à chaussures rempli de créatures étranges et mon book sous le bras, la première maison d'édition à me faire confiance fut Multisim : mes premiers dessins parurent pour le jeu de rôle Agone en janvier 2000.
Dans le même temps sortirent mes premières figurines : un grand Samouraï de 200 mm chez Fenryll, ainsi qu'une pin-up Dame au Dragon pour Dès

 

Comme on ne vit guère de l’illustration, je suis aujourd’hui webdesigner. Mais je continue assidûment la construction de mon petit univers. Ces 5 dernières années se sont enrichies de nouveaux personnages, de nouvelles techniques et de nouvelles parutions que je vous laisse découvrir entre ces pages…

 

© Sophie Guilbert 2004 - Mentions l égales